<iframe src="//www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-WHQ8DN" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden">

Échange universitaire en Chine: 7 bonnes raisons d’y aller

Pierre Cerchiaro | August 05, 2019 | china | 0 Comments
GettyImages-818090210

Lorsque l’on parle d’échange universitaire à l’étranger, il est vrai que la Chine est loin d’être la destination phare des étudiants francophones. Pourtant, partir étudier en Chine peut être un tremplin pour votre avenir et sans doute une expérience qui restera à jamais gravée dans votre mémoire.

Ayant moi-même étudié une licence et un master LEA anglais-chinois, j’ai eu la chance au cours de mon cursus universitaire de partir dans deux villes sinophones pour effectuer deux années d’échange : une première à Taipei, et une seconde à Chongqing. 

Dans cet article, je parlerai principalement de la vie étudiante en Chine continentale, étant donné que la vie à Taïwan est un peu différente. (Cependant, si vous souhaitez en savoir plus sur la vie étudiante à Taïwan, n’hésitez pas à lire cet article).

Je partage aujourd’hui mon expérience dans l’espoir de convaincre ceux qui hésite encore quant à leur choix de destination, d’envisager la Chine, ce pays fascinant offrant beaucoup de surprises. Voici donc 7 raisons pour lesquelles il est bon d’étudier dans l’Empire du Milieu.

1. Découvrir des paysages Pittoresques

GettyImages-526705622

Guilin/Guangxi region of China

La Chine est grande, très grande, et les endroits à visiter ne s’arrête pas seulement à la Grande Muraille de Chine ou au Bund de Shanghai.

Si vous partez étudier en Chine, sachez que vous aurez entre 4 à 6 semaines de vacances d’hiver mais également des week-ends de trois ou quatre jours lors de fêtes nationales. Vous pouvez ainsi en profitez pour découvrir des paysages magnifiques ainsi que des mégalopoles surprenantes et gigantesques.

Vous avez une envie de bronzer sur du sable blanc ? Envolez-vous sur l’île de Hainan.

Vous souhaitez admirer de magnifiques chutes d’eau et des lacs bleus turquoise ? Embarquez pour la vallée de Jiuzhaigou.

Vous rêvez de voir des pandas à quelques mètres de vous ? Faites une escale à Chengdu.

Vous aimez les sensations fortes ? Accédez au sommet des célèbres montagnes de Zhangjiajie

La Chine regorge de sources naturelles, de paysages époustouflants et de villes pleines de vie.

Si vous désirez découvrir d’autres horizons, de nombreux pays d’Asie s’offrent également à vous. Profitez-en pour partir au Pakistan, au Japon, au Cambodge ou autres pays asiatiques que vous avez toujours rêvé de visiter.

En effet, l’opportunité de visiter la Chine, ou ses pays voisins, n’est pas une chose facile lorsque l’on vient d’Afrique ou d’Europe. En étudiant en Chine, vous pouvez ainsi profiter d’être à proximité de ces endroits pour partir à l’aventure.

 

2.    Se démarquer de la concurrence

GettyImages-891408272

 

Selon Le Figaro, parmi le top 10 des destinations phares des étudiants internationaux, 7 d’entre elles sont des villes britanniques. En ce qui concerne les étudiants francophones d’Europe et d’Afrique, la majorité d’entre eux décide de partir dans un pays européen (notamment en Grande-Bretagne, en Espagne, en Allemagne et en France).

Avec un nombre florissant d’étudiants francophones s’envolant pour l’une de ces destinations afin d’effectuer un échange étudiant, partir en Chine devient ainsi un réel atout pour se démarquer de la concurrence lors d’entretiens professionnels.

En ayant étudié en Chine, vous avez la chance de montrer aux employeurs votre côté aventureux, votre ouverture d’esprit et votre capacité d’adaptation.

En plus d’être un pays économiquement puissant, la Chine est également un endroit plein d’opportunités. Si vous devez effectuer un stage de fin d’études, trouver une entreprise en Chine est fortement recommandé, et est un réel investissement pour votre avenir.

 

3. Faire des rencontres bouleversantes

GettyImages-464971105

Lorsque je suis rentré en France après mon année d’études à Chongqing, de nombreuses personnes de mon entourage m’ont posé des questions pleines de clichés concernant les Chinois. Une question revenait souvent: « est-il vrai que les Chinois sont malpolis ? »

Ma réponse était directe : non.

En effet, les personnes locales que j’ai rencontrées à Chongqing, ou dans d’autres villes lors de mes petits roads-trips, ont toutes été très accueillantes et serviables. Mes amis chinois étaient toujours là pour moi lorsque j’avais besoin de leur aide, même si nous nous connaissions depuis peu à ce moment-là.

Les personnes qui tenaient des stands de fruits, les chauffeurs de taxi ou les patrons de petits restaurants locaux me faisaient souvent la conversation et étaient très curieux d’en savoir plus sur les raisons pour laquelle j’étais en Chine. Il faut savoir que les Chinois sont très patriotes et rencontrer des étrangers qui s’intéressent à leur culture et à leur langue les rend très fiers.

Alors oui, on peut parfois apercevoir dans des quartiers populaires ou des coins reculés de la Chine des personnes qui crachent par terre, ce qui est souvent critiqué par les occidentaux. Cependant, il faut avoir une ouverture d’esprit et également se rappeler que des choses très anodines que l’on fait dans notre propre pays peuvent aussi être considérés très malpolies dans certains pays étrangers (comme par exemple le fait de se moucher en public en Corée du Sud, ou de toucher la tête d’un enfant au Laos).

Lorsque vous souhaitez commander un bol de nouilles dans un restaurant traditionnel, les locaux auront parfois l’habitude de parler un peu plus fort que la normale et vous demanderont sûrement « tu veux manger quoi ? » au lieu d’un simple « bonjour, que désireriez-vous ? ». Encore une fois, ce n’est pas de l’impolitesse, mais juste une façon différente de s’adresser à autrui.

En acceptant leur franc-parler et en vous adaptant à leur culture, vous vous rendrez compte qu’ils vous considéreront très vite comme l’un des leur, et rendront votre expérience en Chine mémorable avec des souvenirs plein la tête.

 

4. Apprendre ou renforcer son niveau de chinois mandarin

Si vous étudiez le chinois, que ce soit en LEA, LLCE, ou simplement en option, je vous conseille de privilégier la Chine à un pays anglophone. Bien que l’anglais soit la langue étrangère la plus utile dans notre insertion professionnelle, vous aurez toujours une opportunité de le pratiquer en Chine étant donné que vous vous retrouverez souvent avec d’autres étudiants internationaux et que vous suivrez une partie (voire une totalité) de vos cours en anglais (cela dépendra de votre cursus et de votre niveau de chinois). À l’inverse, être dans un pays anglophone offre bien évidemment peu de chances d’améliorer votre chinois…

En passant une année à Taipei et une autre à Chongqing, avec des cours de mandarin et des cours de marketing en anglais, j’ai eu l’opportunité de progresser dans les deux langues. Cela ne me serait surement pas arrivé si j’étais parti dans un pays anglophone.

Si vous faites des études de management, de droit, ou autres, et que vous n’avez jamais étudié le chinois, sachez que vous pourrez bénéficier de cours de mandarin gratuit dans votre université d’accueil (ils peuvent d’ailleurs être parfois obligatoires). Cela vous offre ainsi une chance de découvrir une langue complètement différente de la langue française tout en acquérant de solides bases pour pouvoir vous débrouiller dans la rue dans n’importe quelle situation.

Lorsque je vivais à Chongqing, quelques étudiants étrangers de mon université ne parlaient pas un mot de chinois. Pourtant, cela ne leur a pas empêché de profiter au maximum de leur année et de voyager à travers la Chine. Après tout, si l’on se contente de partir que dans des pays où l’anglais et le français sont bien maitrisés, nous manquerions de découvrir de nombreux endroits à travers le monde. Alors ne vous créer pas d’obstacle à cause de la barrière de la langue. Tout se passera bien.

 

5. Faire la fête du lundi au dimanche

GettyImages-459982855 

Ce dont je vais vous faire part maintenant est quelque chose que vos professeurs ne vous diront sans doute jamais… La vie d’étudiant en échange en Chine est vraiment tranquille, bien plus que dans d’autres pays occidentaux où la charge de travail est souvent élevée et l’emploi du temps plutôt chargé. De plus, les professeurs chinois ont tendance à noter les élèves en échange avec plus d’indulgence.

Qui dit moins de devoir dit plus de temps libre. Ainsi, profitez-en pour découvrir le monde de la nuit à la chinoise; complètement différents de ce que l’on peut apercevoir dans les pays d’Europe ou d’Afrique.

La Chine regorge d’énormes boîtes, de bars, et de karaoké (que l’on appelle KTV), ouverts du lundi au dimanche, propices à la fête et aux rencontres amicales.

De plus, il existe dans chaque ville de nombreuses soirées organisées par des étudiants internationaux, qui vous permettent de rencontrer non seulement des personnes locales, mais également des étudiants des quatre coins du monde.

Si vous avez le goût pour la fête, une fois de plus, la Chine vous conviendra parfaitement.

 

6. Goûter des plats à couper le souffle

GettyImages-545286388

Après avoir étudié un an à Taipei, j’avais énormément regretté de ne pas avoir osé goûter à certains plats locaux qui à l’époque me paraissaient peu appétissant. Lorsque j’ai eu l’occasion de faire une seconde année d’échange, cette fois-ci à Chongqing, j’ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de goûter tous les plats traditionnels chinois, des plus basiques au plus étranges.

À vrai dire, je n’avais pas vraiment le choix. Dès mon arrivée à Chongqing, j’ai vécu une semaine chez un ami local et mangeais tous les soirs avec sa famille. Je me devais de goûter un peu de tout ce qu’il y avait sur la table, même le sang de canard, les pattes de poulet et les intestins de porcs…

Cela peut paraître peu appétissant pour certains (ça l’était pour moi aussi d’ailleurs) ; et pourtant, j’ai adoré !

Je pense qu’il faudrait un livre épais comme les tomes d’Harry Potter pour lister tous les plats chinois existant tellement la Chine est grande et que sa culture culinaire est vaste. Si vous vous décidez à faire votre échange en Chine, ce que vous trouverez dans votre assiette variera surement en fonction de la ville dans laquelle vous vous trouvez.

Quoi qu’il en soit, prenez votre courage à deux mains et goûtez des choses que vous n’auriez jamais osé goûter auparavant. Cela fera plaisir aux locaux et qui sait ? Vous serez sûrement très agréablement surpris ;)

7. Sortir de sa zone de confort

離開你的舒適圈

Si vous êtes aventureux ou à la recherche de choc culturel, je vous encourage fortement à envisager la Chine pour faire votre année d’échange.

Bien que chaque pays ait sa propre identité, sortir de son continent peut parfois vous apporter bien plus en matière de découverte culturelle (mais également de soi-même).

La Chine est un pays avec une culture riche de plus de 5000 ans et des coutumes traditionnelles qui la rendent unique. Ainsi, prendre son envol pour l’Empire du Milieu vous permettra non seulement de découvrir de nombreuses choses sur le pays, mais également sur vous-même.

Voyager seul et sortir de sa zone de confort est une valeur sûre pour grandir mentalement et avoir une plus grande ouverture d’esprit.

La Chine, une destination idéale pour les étudiants en quête d’aventure

La Chine n’est pas encore une destination populaire pour les étudiants francophones qui souhaitent faire un échange universitaire. Pourtant, elle permet de vivre une aventure hors du commun dans un contexte totalement inconnu.

Si vous souhaitez découvrir des paysages à couper le souffle, vous démarquer auprès des employeurs, faire des rencontres inoubliables, pratiquer le chinois mandarin, faire la fête avec des locaux et étudiants internationaux, manger des plats exquis et sortir de votre zone de confort pour vous aventurer dans un pays culturellement riche, je vous encourage fortement à choisir la Chine comme premier choix de destination.

Si vous souhaitez en savoir encore plus sur la Chine et sa culture, découvrez d’autres articles sur notre blog (en anglais) en cliquant sur les liens ci-dessous :

Et si vous souhaitez commencer à apprendre le chinois ou renforcer votre niveau, inscrivez-vous dès maintenant et testez un cours en ligne gratuit avec des professeurs certifiés. 

 

Want To Learn Chinese? Join TutorMing to learn more!Sign Up For A Free 1-on-1 Chinese Class!
Pierre Cerchiaro

Pierre Cerchiaro

Pierre Cerchiaro is a contributing writer at TutorMing. He is a French expat working in Taiwan and has had both studying experience in China and Taiwan. He is passionate about the Chinese language and is a foodaholic.

Subscribe to Email Updates

TutorMing News